dimanche 30 avril 2017

J'arrête mon blog

Coucou ! Je ne vais pas tourner autour du pot : j'arrête mon blog.

En commençant ce blog, rongée par l'impatience, je n'ai pas pris le temps d'en créer un qui me plait vraiment. Bien sûr, j'apprécie certaines choses sur ce blog mais d'autres me gênent... Du coup, pour partir sur de bonnes bases, j'ai décidé de créer un nouveau blog sur une autre plateforme (blogger bugge sans cesse) pendant les grandes vacances et cette fois, de ne pas me précipiter.

De plus, il faut que vous sachiez que je suis quelqu'un de très perfectionniste. Tout ce que je fais doit être parfait. Cela a ses avantages comme ses inconvénients. Concernant mes chroniques, ce trait de caractère m'empêche de prendre plaisir à les écrire. Je ne fais plus ça par envie mais plutôt par obligation ce qui n'est pas une bonne chose.

Ce blog sera toujours disponible jusqu'au grandes vacances puis je vous donnerais le lien pour le nouveau si cela vous intéresse toujours de me suivre ! Je pense garder quelques chroniques et le nom mais également, parler de nouvelles choses comme de films, séries...

Voilà, j'espère que vous me suivrez sur mon nouveau blog !

Bonnes lectures et à bientôt ! :)

samedi 29 avril 2017

AVRIL 2017


Coucou ! Aujourd'hui je vous retrouve en cette fin du mois d'avril pour parler de mon bilan. Tout d'abord, j'ai perdu une semaine de lecture à cause de deux livres décevants. Les terminer était impossible alors il m'a fallu les abandonner. Autant vous dire que cela m'agace vraiment mais mon emploi du temps plutôt vide me permettait de me rattraper :). Nous arrivons en mai ce qui veut dire, jours fériés et donc LECTURES ! J'espère que malgré le brevet qui arrive, j'arriverais à lire autant. Sans oublier qu'il me reste exactement 43 jours (oui, je compte)  à aller en cours avant les VACANCES !

MES LECTURES :



PAGES LUES (format broché) : 

1582



COUP DE ♥ DU MOIS :


MES ACQUISITIONS :


1 livre
  • The revolution of Ivy (poche), Amie Engel
  • Nightfall, Jake Halpern et Peter Kujawinski
  • Harry Potter tome 1 À l'école des sorciers (poche), J.K Rowling                            

Quel est votre bilan de avris 2017 à vous ? Connaissez-vous un de ces livres ? N'hésitez pas à me conseiller davantage de lectures !

Enclave, tome 1




TITRE : Enclave
TOME : 1 Enclave
AUTEUR : Ann Aguirre
TRADUCTEUR : Charlotte Faraday
PRIX BROCHÉ : 16 €
PRIX POCHE : 6, 90 €
PRIX EBOOK : 6, 49 €



PETIT RÉSUMÉ :

Le monde est ravagé. À la surface, plus rien ne vit, plus rien ne pousse. Les hommes se sont refugiés dans les villes souterraines : les enclaves. L'enclave, c'est ma vie. C'est le lieu qui nous protège des créatures rôdant dans les tunnels, ces Monstres mangeurs de chair humaine. Et moi, je suis celle qui protège l'enclave en retour, celle qui chasse les monstres. Il faut servir l'enclave. C'est ce que nous disent les Aînés. Mais ce n'est pas ce que dit Del, mon partenaire de chasse. Je ne sais plus qui croire... 

MON AVIS :

J'hésitais vraiment à commencer ce livre en ebook à cause des avis très divergents. D'autant plus que peu de personnes en parlent ce qui m'inquiétait davantage. Malgré tout, ce roman me tentait vraiment et semblait être une dystopie à la hauteur de celle que j'aime. Cette lecture reste loin du coup de cœur mais cela ne m'empêche pas de l'apprécier.

Tout d'abord, Trèfle ne me plaisait pas du tout. D'habitude, j'aurais apprécié la force du caractère de l'héroïne ainsi que sa capacité à vaincre tous ces adversaires. Hélas, son égoïste et son indifférente face à la douleur des autres m'agaçaient. Pour Trèfle, seuls ses propres problèmes comptaient. De plus, son comportement envers Del m'écœurait. Je ne pouvais pas m'empêcher de remarquer qu'elle ne s'intéressait pas du tout aux sentiments du jeune homme. Dès qu'elle se lassait de lui, elle partait en voir un autre sans aucun remord puis revenait ensuite pour le garder bien à elle. Peut-être que j'exagère, mais cette impression ne me quittait pas durant le roman. L'héroïne traitait son compagnon comme un vulgaire jouet. À l'inverse, celui-ci me touchait vraiment. Dès le début, Del gardait ses distances face à son entourage mais cela ne l'empêchait pas de s'attacher aux autres. Bien que renfermé sur lui-même, le garçon ressentait de la compassion pour ses compagnons et détenait davantage d'humanité que Miss Égoïste. Après ses épreuves traversés, il espérait seulement trouver des personnes qui le comprendrait.
Ce premier tome manquait de profondeur pour les sentiments de ses personnages, surtout concernant l'héroïne.

Pendant ma lecture, mon avis envers ce roman restait assez mitigé. Divisée en deux parties, l'histoire racontait d'abord la vie sous la Terre puis au dessus. Comme la plupart des dystopies, celle-ci était principalement basée sur la survie ce qui m'ennuyait légèrement. De plus, la présence d'action n'empêchait pas l'intrigue de trainer. L'impression qu'il se passait sans cesse la même chose ne me quittait pas à cause des nombreuses répétitions.

L'univers de cette dystopie est réaliste grâce aux décors décrits simplement ce qui me permettaient de me représenter facilement l'environnement de l'héroïne. L'auteur nous expose très bien le fonctionnement de la vie de ses personnages. Sans oublier les intrigantes créatures qui me donnent envie d'en savoir davantage sur elles !

En refermant ce livre, j'hésitais vraiment à poursuivre ma lecture de cette trilogie mais la curiosité sur les derniers évènements me poussent à connaître la suite. Je vous recommande ce roman pour ceux qui aiment les dystopies !

MA NOTE :

14/20

dimanche 23 avril 2017

The revolution of Ivy




TITRE : The revolution of Ivy
AUTEUR : Amy Engel
TRADUCTEUR : Anaïs Goacolou
PRIX BROCHÉ : 15 €
PRIX POCHE : 6, 95 €
PRIX EBOOK : 9, 99 €




"Je lève le bras et je lance le couteau, d'un geste puissant et précis. Je n'ai pas à souhaiter qu'il atteigne sa cible, car je sais déjà qu'il la trouvera."


PETIT RÉSUMÉ :

J'ai tout perdu :
Mon foyer,
Ma famille,
L'homme que j'aime.
Au-delà de la barrière, l'hiver approche. Il va me falloir trouver des vivres, un abri. Et des alliés. Mais je dois aussi faire un choix : oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener la révolution ?
Je ne suis plus une Westfall ni une Lattimer.
Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

MON AVIS :

Le premier tome m'avait surprise. Je m'attendais à lire une histoire où l'action était omniprésente accompagnée par plusieurs tentatives de meurtres mais certainement pas aux longues pages consacrées principalement à l'histoire d'amour. Malgré tout, cela ne me dérangeait pas pendant ma lecture étant donné que l'univers restait très dystopique tandis que le temps passait, me préparant alors au dénouement final. D'ailleurs, celui-ci m'obligeait à poursuivre cette duologie. Concernant le second tome, beaucoup l'aimaient moins que le précédent. Quant à moi, il me plaisait davantage grâce à l'apparition de l'action qui me manquait dans le premier tome.

Les premières pages montraient Ivy comme une héroïne forte, prête à tout pour survivre, tandis que son comportement m'agaçait dès sa rencontre avec d'autres personnages. Son égoïsme et sa lâcheté me donnait envie de la frapper. Des mensonges s'échappaient de sa bouche à chaque mot prononcé. Au début, je pouvais comprendre la méfiance éprouvée pour ses nouvelles connaissances mais une fois leur confiance acquise, il fallait arrêter d'autant plus qu'elle mettait la vie de certains en danger (surtout des enfants) ! Sans oublier qu'Ivy ne cessait de repousser un jeune homme (son nom ? Haha !). Celui-ci essayait de se rapprocher de l'adolescente, de lui pardonner sa trahison mais l'héroïne rejetait toute sa haine pour son ancienne vie sur le pauvre garçon. Bien qu'elle l'aimait, ses sentiments ne l'empêchaient pas de cracher des paroles cruelles qu'elle ne pensait pas. Honnêtement, Ivy ferait mieux de se taire plutôt que d'ouvrir sa bouche pour détruire la seule personne qui tenait à elle.
Pendant ma lecture, certains personnages me plaisaient tandis que la haine m'envahissait en pensant à d'autres. La complicité fraternelle entretenue par Caleb et Ashley me touchait ainsi que leur amitié pour Ivy qui les poussait à l'accompagner dans toutes ses aventures. L'un méfiant et réservé, l'autre naïve et généreuse, tous deux différents mais tellement attachants ! À l'inverse, la cruauté sans limite de Callie m'écœurait. Cette fille était un véritable poison qui trahissait pour arriver à ses fins sans aucune pitié ! Mais d'une certaine façon, je pouvais comprendre les raisons pour lesquelles elle agissait ainsi.

Le début du roman se déroulait lentement. L'auteur prenait son temps pour décrire la vie de l'héroïne à l'extérieur de la barrière. Contrairement au premier tome, celui-ci se baisait davantage sur la survie et les problèmes liés. Malgré les quelques longueurs, le rythme de l'intrigue m'empêchait de m'ennuyer. L'action devenait davantage présente même si l'histoire d'amour prenait une place aussi importante que dans le livre précédent. Les évènements finaux m'attristaient même s'ils restaient inévitables. Selon moi, on ne pouvait pas échapper aux derniers sacrifices qui clôturaient cette duologie en beauté...   

L'auteur pensait à chaque détail pour structurer son univers donnant alors une dystopie unique et bien construite. De plus, sa plume restait simple et nous épargnait les descriptions inutiles mais manquait de complexité par moment.

Je vous recommande vraiment cette duologie mais ne vous attendez pas à un concentrer d'action surtout dans le premier tome. L'histoire est basée sur un futur meurtre, certes, mais l'histoire d'amour occupe une très grande place au cours des chapitres et peut paraître niaise pour ceux qui aiment les combats !

MA NOTE :

15/20

lundi 17 avril 2017

Tag : Le code de la route


Coucou ! Aujourd'hui je vous retrouve en mon dernier jour de vacances pour un petit tag après avoir été taguée par Sparrow Books. Bon courage pour ceux qui reprennent les cours demain et bonnes vacances aux petits chanceux !


1) Parking : Combien de livres as-tu dans ta PAL ?

Seulement 6. Je préfère rédiger une wishlist et acheter petit à petit mes livres. En plus, je lis principalement des ebooks !

2) Limitation de vitesse : Quelle limitation donnes-tu à ta PAL ?

Aucune mais elle ne dépasse jamais les 10 livres :)

3) Route prioritaire : Quel livre est ta prochaine priorité ?

Je vais lire en priorité Tara Duncan étant donné qu'il me faudra bientôt le rendre à la médiathèque.

4) Réservé aux camions : Quel pavé liras-tu prochainement ?

Et bien du coup, Tara Duncan avec 500 pages !

5) Réservé aux bus : Un livre que tu réserves pour une période spéciale ? 

Je réserve les Harry Potter pour les grandes vacances. Et oui, je ne les ai pas encore lus mais comme vous le voyez, c'est pour bientôt :)

 6) Stop : Un livre que tu as abandonné ?

La semaine dernière, j'ai abandonné Illuminae. L'histoire était vraiment intéressante et originale mais la vulgarité des personnages devenait terriblement agaçante. J'en entends assez au collège, alors ce n'est pas pour retrouver ce vocabulaire dans mes livres une fois chez moi !

7) Issue de secours : Un livre que tu as arrêté, mais que tu vas reprendre pendant une autre 
période ? 

Je vais reprendre un jour, je ne sais pas encore quand, Red Queen. Le début m'intéressait mais j'avais d'autres livres qui me tentaient davantage...

8) Sens interdit : Quel genre de livre ne t’attire pas particulièrement ?

Tous les livres qui ne sont ni du fantastique, ni du fantasy, ni de la science-fiction. J'aime pouvoir m'échapper pendant ma lecture et découvrir de nouveau monde !

9)  À quel genre de livre donneras-tu une chance cette année ? 

Peut-être Red Queen :)

10) Feu tricolore : Un livre qui t’a fait passer par plusieurs émotions ? 

Sans hésiter : La colère de Nil. Ce livre me rendait furieuse, triste, effrayée, joyeuse en si peu de temps !

11) Rond point : Un livre qui t’a fait tourner en rond ?

Je ne comprends pas très bien le sens de la question... Quelqu'un pourrait m'éclaircir ?

12) Route à double sens : Un livre que tu as aimé et détesté à la fois ?

La fin de Imposteur tome 2 me rendait complètement furieuse ! Le fait de savoir que l'auteur n'écrirait pas de suite pour améliorer cette tragédie m'agaçait encore plus.

13) Hotel : Quel livre t’a volé ton sommeil ?

Petite, Cœur Cerise m'avait volé une bonne partie de mon sommeil. À présent, je me force à aller dormir même si lire est tellement plus tentant...

14) Monument historique : Le livre qui pour toi est un monument (une perle, un bijou, THE livre) :

Je pense tout suite à The mortal instruments avec mon petit Jace ♥

15) Autoroute : Qui tagues-tu ?



dimanche 16 avril 2017

Princesse Sara tome 3





TITRE : Princesse Sara
TOME : 3 Mystérieuses héritières
CRÉATEURS : Audrey Alwett, Nora Moretti et Claudia Boccato
PRIX : 10, 95 €





PETIT RÉSUMÉ :

Avec toutes les punitions que lui inflige Miss Minchin, la vie est rude pour Sara Crewe. De princesse, elle est devenue servante. Il lui faut donc encaisser les privations et les humiliations successives. Heureusement, ses rêves ne sont pas morts. Et souvent, Sara se plaît à penser au mystérieux Monsieur indien qui a emménagé près du pensionnat de jeunes filles où elle travaille. Ce qu'elle ignore, c'est que cet homme est justement à la recherche de la fille du Capitaine Crewe pour lui restituer son bien, et qu'il croit l'avoir retrouvée quelque part en Russie...

MON AVIS :

Pendant cette BD, j'ai beaucoup admiré la force que possédait Sara. En effet malgré toutes les insultes et les méchancetés de son entourage, Sara gardait sa dignité. Oui, on la traitait comme une inculte, une mendiante, mais non, elle ne se comportait pas comme telle. La faim lui a fait perdre à aucun moment sa générosité. Sara Crewe restait celle qu'elle avait toujours été et redonnait le sourire aux autres en essayant de garder espoir. Hélas, Miss Minchin n'éprouvait aucune pitié pour la jeune fille et prenait un plaisir malsain à la punir. D'ailleurs, les londoniens ne valaient pas mieux que la directrice du pensionnat. Cette méchanceté et ce mépris m'ont beaucoup touchée. Rien ne les obligeait à se montrer généreux avec Sara mais ils devaient tout simplement lui témoigner un peu de respect, non ? Cela ne pouvait pas être sa faute si elle se retrouvait servante à cet âge. Mais bon, sans tout ça, l'histoire serait ennuyeuse. Heureusement que Londres comptait également de bonnes âmes pour aider Sara.
Les imposteurs ne tiennent pas une place très importante dans mon cœur mais à la fin, nous comprenons pourquoi Dorothy en est arrivée à devoir voler la fortune d'une autre pour vivre convenablement. Je ressens alors de la compassion pour cette pauvre jeune fille qui comme Sara, n'a pas eu la chance de pouvoir choisir son avenir.Quant à la recherche de la fille de Ralph Crewe, je dois dire que ça m'a légèrement agacée le fait qu'ils cherchent à l'autre bout du monde alors que la jeune fille en question se trouve à un mètre de leur fenêtre ! Demandez-lui son nom, non ? Une drôle impression de partie de cache-cache régnait dans cette BD (à s'en arracher les cheveux, bon, peut-être pas mais on n'en est pas loin !).
Le premier tome de Princesse Sara ne me semblait pas très intéressant étant donné que cette histoire s'éloigne beaucoup de mes habitudes de lecture, cependant, mon porte-monnaie m'a dit : Pourquoi pas ? Alors, hop ! Me voici avec la suite. Le deuxième et le troisième tome quant à eux possédaient à mon avis, plus d'additivité et donnaient envie de continuer à lire la série. Sans oublier les dessins, d'une grande beauté ! Des couleurs sublimes, des détails minuscules et des personnages magnifiques avec un petit côté vintage !

MA NOTE :

16/20

samedi 15 avril 2017

Princesse Sara, tome 4





TITRE : Princesse Sara
TOME : 4 Une petite princesse
CRÉATEURS : Audrey Alwett, Nora Moretti et Claudia Boccato
PRIX : 10,95 €




PETIT RÉSUMÉ :

À force de vouloir arracher son sourire à Sara, Miss Minchin finit par effrayer les jeunes élèves de son pensionnat. Ce qu'elle ignore, c'est qu'un mystérieux bienfaiteur transforme maintenant la vie de l'orpheline en conte de fées ! Malheureusement, dans la maison d'à côté, le Monsieur Indien dépérit totalement. Il est maintenant convaincu qu'il ne retrouvera jamais la fille du Capitaine Crewe et que celle-ci est perdue pour toujours...

MON AVIS :

Cette bande-dessinée me plait davantage au fil des tomes. Chaque page dévoilait des dessins éblouissants par les détails des décors, robes et personnages illustrés avec tant de précision que la magie de l'histoire m'envahissait. Sans oublier les merveilleuses couleurs. Celles-ci possédaient une touche vintage que j'appréciais particulièrement et correspondait parfaitement à l'époque où se déroulait l'intrigue, même si les automates n'existaient pas encore. D'ailleurs, la présence de ces robots me fascinaient d'autant plus dans cet univers aux paysages enchantés.

Tandis que Sara gardait la tête haute malgré tous les supplices infligés par Miss Minchin, mon admiration envers la jeune fille ne cessait de croitre. Forte et courageuse, elle continuait de redonner le sourire aux autres en conservant sa dignité. Cependant, la perfection de Sara ainsi que la vénération éprouvée par les pensionnaires m'agaçaient à certains moments. En effet, la fillette ne détenait aucun défaut ce qui l'empêchait de paraître réelle mais une grande compassion m'envahissait tout de même lorsque la colère de la directrice se déchargeaient sur elle. 
Celle-là d'ailleurs, m'effrayait de plus en plus. Toujours aussi cruelle, Miss Minchin devenait violente. Les moments où elle s'en prenait à Sara sans aucune raison me révoltaient. Le pire restait le fait que la vieille femme ne se rendait pas compte de l'excès de ses actes. Cette inconscience ne faisait qu'accentuer ma haine envers ce personnage odieux.

L'histoire me touchait tout autant que le tome précédent. Cette fois, l'intrigue avance davantage laissant alors un grand mystère pour les prochains évènements !

MA NOTE :

19/20